Tout ce dont vous avez besoin, c'est d'une pelle, de quelques matériaux et d’une bonne dose d’huile de coude, et avant même de vous en rendre compte, vous aurez votre propre petit "grand lac" dont vous pourrez profiter paissiblement. Une fois, celui-ci créé, il est nécessaire de l'entretenir afin que son eau reste claire. Si vous n'avez pas le temps ou l'envie de fabriquer votre propre bassin, il est possible d'en acheter des pré fait, découvrez comment les installer !

Étape 1 : Choisir la forme et la taille

Nous allons vous donner quelques conseils utiles sur l'emplacement, la taille et les matériaux.
Avant de commencer, appelez votre centre d'appel unique local pour obtenir l’emplacement des lignes électriques, d’eau et de gaz afin de savoir où creuser pour les éviter. Ensuite, lorsque vous déterminez l'emplacement de votre bassin, placez-le là où il sera remarqué : visible d'une fenêtre, d'un patio ou d'une allée, mais loin des aires de jeu des jeunes enfants ou des animaux domestiques. Tenez-vous à l'écart des systèmes de racines importants ou des arbres adultes, qui peuvent bloquer une trop grande partie de la lumière du soleil dont les plantes et les poissons ont besoin. Vous devrez également vous trouver à proximité d'une prise extérieure reliée à la terre afin de pouvoir brancher une pompe, un outil essentiel pour maintenir l'aération de l'eau. La plupart des pompes sont livrées avec un cordon d'une longueur maximale de 8 mètres et les rallonges ne sont pas recommandées. Vous devrez peut-être enterrer le cordon d'alimentation à quelques centimètres de profondeur dans un tuyau en PVC pour le cacher.
Une première terrasse peu profonde, située juste à l'intérieur du périmètre du bassin, contient des pierres qui dissimulent le bord de la bâche et le maintiennent en place. Une deuxième terrasse, plus profonde, accueille les plantes qui vivent dans l'eau et contribuent à équilibrer l'écosystème du bassin. Lorsque vous creusez, vous devez incliner les côtés du bassin pour que, si l'eau gèle, la glace pousse vers le haut et non contre la bâche. Même dans les climats plus chauds, les petits bassins peuvent changer rapidement de température, donc si vous ajoutez des poissons, vous voudrez un bassin plus profond qui maintiendra une température plus constante et permettra aux poissons de s'adapter :

  • De 50 à 60 cmpour les poissons rouges
  • Au moins 1 mètre pour les koïs.

Pour maintenir la profondeur constante de l'eau, vous devez tapisser le bassin. Une fine couche de sable et de vieux journaux ou de sacs en toile de jute adoucit les bords déchiquetés des roches et des racines. Mais par-dessus cela, vous devrez mettre une peau imperméable. Il existe plusieurs types de revêtements souples destinés aux petits bassins, fabriqués en polypropylène et en EPDM, entre autres matériaux. Cherchez-en une qui résiste aux intempéries, c'est-à-dire aux rayons UV et aux températures glaciales. Elle doit également être classée "sans danger pour les poissons" si vous envisagez d’en elever dans votre bassin et rechercher une peau d'une garantie de 10 à 20 ans afin que votre bassin soit étanche pendant de nombreuses années.

Etape 2 excaver la zone

Déterminez la taille et la forme de votre bassin à l'aide d'une corde ou d'un tuyau d'arrosage. À l'aide d'une bêche, creusez sur une profondeur de 10 cm dans un anneau d’une trentaine de cm de large, à l'extérieur du contour, pour créer la plate-forme de bordure en pierre. Ensuite, créez une terrasse pour les plantes en creusant un éage d’une trentaine de cm  de large à une vingtaine de cm de profondeur à l'intérieur du contour de la corde. Ne creusez la terrasse que dans les zones où vous prévoyez de mettre des plantes.
Continuez à creuser à l'intérieur de la terrasse de plantes pour créer le lit du bassin d’un minimum de 45 cm de profondeur, avec une légère pente.

Étape 3 nivelez les bords de votre bassin

Placez un 2x4 en travers du trou creusé et posez un niveau par-dessus. Nivelez grossièrement les bords de l'étang. Ensuite, creusez un canal de 15 cm de large et d’environ 3 cm de profondeur sur un côté pour rediriger le trop-plein.
Creusez également une tranchée peu profonde jusqu'à la prise électrique la plus proche pour le conduit en PVC, qui contiendra le cordon de la pompe.

Étape 4 préparez la base du bassin

En commençant par le centre du trou, répartissez une couche de sable d’environ 3 cm autour de toute la base et sur les étages en terrasse. Recouvrez le sable et les côtés du trou d'une doublure de papier journal d’environ 1,5 cm d'épaisseur afin de fournir une couche de protection sous la doublure. Lissez toute la surface à la main et retirez les racines ou les pierres qui pourraient faire saillie à travers la doublure.

Étape 5 tapissez les bords du bassin

Coupez un morceau de bâche d'une largeur et d'une longueur d'au moins 1,5 m supérieures à celles du bassin. Centrez la toile sur le trou de façon à ce qu'il y ait un excédent de 30 à 60 cm d'un côté et le reste de l'excédent du côté opposé. Placez deux pierres sur l'excédent le plus court pour maintenir la toile en place. En commençant par cette extrémité, appuyez sur la bâche le long du bord intérieur, puis le long du fond du trou, en faisant le tour du bassin. Lissez les plis et les replis et poussez le liner fermement dans les crevasses.

Étape 6 remplissez votre bassin

À l'aide d'un tuyau d'arrosage, remplissez le bassin d'eau. Au fur et à mesure qu'il se remplit, tirez continuellement sur la bâche pour la tendre de chaque côté. Si nécessaire, demandez à un assistant de tirer dans la direction opposée. Remplissez le bassin jusqu'à ce que l'eau atteigne la bordure supérieure.

Etape 7 installez la pompe

Faites passer le cordon de la pompe dans une section de conduit en PVC coupée à la longueur voulue. Placez le conduit en PVC dans la tranchée et remblayez le sol.
Tenez une extrémité du tuyau de recirculation pendant que vous installez la pompe dans la partie la plus profonde du trou.

Étape 8 créez une bordure de roche (étape optionnelle)

Remplissez le canal de débordement de gravier pour le drainage.
Disposez des roches plates le long de la bordure de manière à ce que le bord du revêtement soit couvert, mais qu'un tiers au maximum de chaque roche dépasse de l'eau. Recouvrez ensuite ce premier cercle de pierres d'un second. Décalez les joints entre les pierres, et placez-les un peu en retrait du bord du premier anneau. Arrangez et réarrangez les pierres jusqu'à ce qu'elles s'emboîtent les unes dans les autres. Expérimentez avec votre affleurement jusqu'à ce que vous obteniez un aspect naturel.

Étape 9 fixez et dissimulez le tuyau

À l'endroit où le tuyau sort de l'eau, coincez-le entre deux roches sans l'écraser. Cachez-le avec une troisième pierre. Disposez et fixez le tuyau à travers les rochers et au-dessus d'une pile pour positionner la cascade.
Une fois la pompe et le tuyau fixés, branchez le cordon sur une prise extérieure GFCI. Observez l'écoulement de l'eau et assurez-vous qu'elle semble naturelle en sortant du tuyau, mais qu'elle se déverse quand même dans le bassin.

Étape 10

Ajoutez des plantes (et des poissons !) dans et autour du bassin. Laissez la pompe en marche pendant la journée, mais arrêtez-la la nuit pour ne pas attirer les animaux nocturnes et pour économiser de l’énergie.

Copyright © 2022 Sparrownest